Compte-rendu du colloque « pourlefrançais » le 23 octobre 2017

IMG_0605 2

La collaboration entre l’Amopa de Norvège et l’Amopa de Finlande en vue de la promotion du français par un site internet existe depuis une dizaine d’années. La première version de pourlefrançais a été créée en 2007. Depuis 2013 leurs activités comportent également l’organisation des séminaires internationaux : à Oslo en 2013, à Berlin en 2015 et à Tallinn en 2016. L’initiateur de l’action, Rolf Tobiassen, fondateur et ancien président de l’Amopa de Norvège, et Claude Anttila, présidente de l’Amopa de Finlande et webmestre du site pourlefrancais.com, ont été les principaux acteurs de cette collaboration jusqu’en 2016.

La disparition de M Tobiassen en mars 2017 a nécessité une réévaluation de la collaboration entre les deux sections. Les principaux objectifs du colloque d’Oslo en octobre 2017 étaient alors les modalités d’une future collaboration, la présentation du site internet à un groupe d’experts et une mise à jour du site.

Le colloque a eu lieu à l’Institut français d’Oslo, qui a généreusement mis leurs locaux à notre disposition. Claude Anttila, ainsi que le bureau de l’Amopa de Norvège en étaient les principaux participants, mais d’autres membres de l’Amopa de Norvège y ont également pris part. Le centre national des langues vivantes était représenté par la responsable de l’enseignement du français, Mme Solena Pradayrol. Plusieurs membres du bureau de L’association norvégienne des professeurs de français étaient présents, et l’attaché linguistique de l’Institut français, Mme Catherine Macquart-Martin, a également pris le temps de participer au colloque. En tout onze experts se sont réunis : des enseignants ou d’anciens enseignants de français du collège, du lycée et de l’université ; des didacticiens ; des auteurs de manuels et des administrateurs.

IMG_2186

Le colloque avait deux parties : une session d’orientation le matin et une session de travail en groupe restreint après l’après-midi. Le matin, la présidente de l’Amopa de Norvège, Brynhild Sirevåg, a ouvert le colloque, et la vice-présidente, Turid Henriksen, a présenté l’historique de la collaboration des deux sections. La majeure partie du temps a été consacrée à la présentation de la structure du site par Claude Anttila. L’énorme travail qu’elle dû faire pour établir un tel site, ainsi que son enthousiasme ont impressionné les auditeurs et nous ont donné une base solide pour le travail de révision en groupe restreint après le déjeuner.

Au cours de la session de l’après-midi, Claude Anttila a eu de bonnes suggestions d’amélioration et de mise à jour du site. Elle a notamment apprécié les observations critiques et les suggestions de la représentante du Centre des langues vivantes, Solena Pradayrol ainsi que celles de Chantal Lyche de l’Université d’Oslo.  Mais d’autres personnes lui ont aussi proposé des améliorations. Ainsi, quelques ajustements ont pu se faire sur place et Madame Anttila a eu assez de propositions pour continuer la révision une fois chez elle.  Solena Pradayrol ainsi que Pierre Lederlin de l’Amopa de Norvège ont promis de collaborer avec elle pour le développement du site.

Nous pouvons conclure que ce colloque a été très réussi aussi bien pour le développement du site que pour la future collaboration finno-norvégienne au sein de l’Amopa.

Le lendemain, le 24 octobre, Claude Anttila, Brynhild Sirevåg et Turid Henriksen ont eu une réunion de bilan pendant laquelle les conclusions du colloque ont été discutées. Une éventuelle collaboration de la série des séminaires a également été évoquée.

Oslo le 2 novembre 2017, Turid Henriksen

 

Rolf Tobiassen døde 21. mars 2017

ROLF TOBIASSEN

Vi retter en stor takk til Rolf for alt han gjorde for å skape en AMOPA-forening i Norge, en arena der han fortsatte til det aller siste med å engasjere seg i tiltak hjemme og internasjonalt.

Nekrolog 

Vår venn og kollega Rolf Tobiassen døde 21. mars, 83 år gammel. Han var en iherdig forkjemper for fransk i skolen og en pioner i fransk-norsk universitetssamarbeid. Hans entusiasme for fransk språk ble vakt i gymnastiden i Kristiansand. Der møtte han også sin Randi. Hun har i et og alt delt hans frankofile interesser. Rolf ble i 1960 cand. philol. med hovedoppgave om ”natur og menneskenatur” hos Rousseau. Fra 1962 til han nådde pensjonsalder hadde han sin arbeidsplass ved Universitetet i Oslo, som lærer og bestyrer ved Romansk institutt og senere som leder av Senter for universitetssamarbeid med Frankrike.Rolfs arbeid for rekruttering til fransk startet etter at faget på 70-tallet ikke lenger var obligatorisk og fortsatte til det siste. Franskens stilling i Norge førte også til samarbeidet mellom norske universiteter og universitetet i Caen og opprettelsen av OFNEC i 1983. Det ga nye studiemuligheter for filologer og realfagstudenter. Senere fikk han i stand samarbeid om bl. a. ingeniørstudier ved INSA Toulouse . For å styrke kontakten mellom norske og franske forskningsmiljøer opprettet han i 1998 Fransk-norsk senter for humaniora og samfunnsvitenskap i Paris.

Rolf var aktiv på mange arenaer. Han var med på å stifte Fransklærerforeningen i Norge, og var leder i en lang periode. For de med ordenen Palmes Académiques i Norge stiftet han i 2005 en norsk forening, AMOPA Norvège, nok en arena for arbeid for fransk språk og kultur.

I flere tiår har Rolf og Randi vært aktive i foreningen Souvenir Normand. Gjennom den ble det knyttet varige vennskapsbånd og internasjonal kontakt ved årlige treff med tilsvarende foreninger i bl.a. Frankrike og England.

Rolf er blitt behørig hedret for sin innsats. Han er bl.a. Commandeur des Palmes Académiques, Officier de l’Ordre national du Mérite, æresdoktor ved Universitetet i Caen, Chevalier de la Légion d’Honneur, og har mottatt Kongens fortjenstmedalje i gull.

Rolf var en inspirator for utallige studenter og en god venn. Han etterlater seg et tomrom som blir umulig å fylle. Vi takker for hans utrolige innsats. Våre tanker går til Randi, sønn og datter som har mistet en flott ektefelle og far.

Turid Lillian Henriksen, Brynhild Sirevåg, Jan I. Pedersen

(Denne nekrologen ble med små modifikasjoner publisert i Aftenposten lørdag 25. mars 2017)